Réduire sa consommation électrique

L’éclairage représente en moyenne L’éclairage représente en moyenne 15% d’une facture d’électricité.

Pour en diminuer sa charge :

  • profitez au maximum de la lumière du jour
  • n’oubliez pas d’éteindre la lumière en sortant d’une pièce éclairée
  • adaptez la puissance de vos lampes à vos besoins
  • optez pour les lampes fluo compactes ou dites « basse consommation », évitez les halogènes et choisissez la tension de vos ampoules en fonction de leur usage.

L’étiquetage « label énergie »

Profitez de l’étiquetage européen obligatoire « label énergie » qui doit obligatoirement être apposé sur tous les appareils électroménager à la vente (froid ménager, lave-linge, sèche-linge, …) et indiqué même sur les catalogues de vente par correspondance.
Les appareils sont étiquetés de la lettre « A » (pour les plus économes en énergie) à la lettre « G ».
Achetez toujours des appareils de classe énergétique « A », à la rigueur « B » !
Certes, les appareils étiquetés « A » ou « B » sont plus chers à l’achat mais les économies réalisées sur les consommations d’électricité (et d’eau) sur toute leur durée de vie compensent le surcoût d’acquisition.

Réfrigérateurs, congélateurs

Évitez les appareils combinés (réfrigérateur + congélateur), sauf s’ils ont deux compresseurs séparés.
Vérifiez la température intérieure de votre congélateur souvent trop froide (-18° suffisent) et celle de votre réfrigérateur, souvent trop chaude (+5° recommandé).
Dégivrez ces appareils au moins deux fois par an et nettoyez les grilles d’échange placées à l’arrière de ces appareils.
Laissez toujours refroidir les aliments chauds avant de les ranger dans le réfrigérateur ou le congélateur
Ne placez vos appareils à fabriquer du froid à proximité de ceux à produire du chaud (radiateur,four, etc…)
Ne laissez la porte du réfrigérateur ou congélateur ouverte le moins longtemps possible

Les appareils de cuisson

La cuisson représente en moyenne 14 % de la consommation totale d’électricité (hors chauffage et eau chaude) des logements, soit près de 600 kWh/an.
Les tables de cuisson à induction consomment moins lors de la cuisson, mais elles présentent une consommation de veille importante (de 8 à 18 Watts) qui représente un tiers de leur consommation annuelle. Privilégiez donc les tables vitrocéramiques ou en fonte (ou à gaz si vous disposez du gaz naturel)
Inutile de choisir une plaque à gaz si vous deviez pour cela utiliser du gaz en bouteilles. Cela revient plus cher que l’électricité.
Pour vos plaques électriques, utilisez des casseroles métalliques à fond surfacé (usiné et parfaitement plat), une plaque de cuisson électrique continue de chauffer durant 15 mn après avoir été éteinte.
A chaque fois que cela est possible, couvrez les casseroles lors de la cuisson.

Lave-vaisselle

Un lave-vaisselle consomme entre 12 et 20 litres d’eau par lavage. Remplissez le totalement avan,t de le mettre en marche.
Les lavages longs ou à haute température sont généralement inutiles, utilisez plutôt les programmes économiques ou à basse température.

Lave-linge, sèche-linge

Pour les familles de 3 personnes ou plus, choisissez une machine à laver de grande capacité (6 kg) qui permettra d’espacer les lessives.
Optez pour une machine à essorage rapide (1000 tours/min au minimum), surtout si vous utilisez un sèche-linge.
N’achetez un sèche-linge que si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement : c’est un appareil qui économise du temps mais qui consomme en moyenne trois fois plus qu’un lave-linge !
Optez impérativement pour les appareils à contrôle électronique qui arrêtent automatiquement le cycle dès que le linge est sec. Le surcoût est rentabilisé dans l’année.
Ils usent même si l’on ne s’en sert pas !

La veille des appareils électriques

Lorsque certains appareils ne sont pas utilisés, ils continuent pourtant à consommer de l’énergie. Cela s’appelle une veille. Elles sont apparemment minimes, de l’ordre de 5 à 15 W, mais elles fonctionnent presque 24h/24, 365 jours par an, ce qui conduit à des consommations annuelles très élevées. Or ces consommations ne vous rendent en général aucun service.et peuvent s’apparenter à une fuite d’eau dans un appareil sanitaire, et ce pour le plus grand bonheur des producteurs d’électricité !

Pour certains appareils comme les radio-réveils, on ne peut rien faire…
Par contre, ce sont les appareils autour de la TV qui sont le plus concernés :

La veille de la TV (la consommation en veille pouvant être équivalente à celle de l’appareil en marche !)
Les magnétoscope, décodeur Canal +, démodulateur d’antenne satellite, chaîne Hi-fi (parfois) peuvent consommer annuellement jusqu’à 900 kWh sans que vous les utilisiez.
Un magnétoscope absorbe par exemple 97 % de son énergie à l’arrêt.

Pour éviter ce « gaspillage », le mieux est de supprimer ces veilles soit manuellement (lorsque c’est prévu), soit de brancher les appareils sur des prises multiples munies d’un interrupteur ce qui permet de couper directement l’alimentation de l’ensemble. Vous perdrez peut-être l’heure affichée (mais l’utilisez-vous souvent ?) mais vous ne perdrez pas les chaînes mémorisées !

Plus d’informations est conseil pour faire des économies d’energie.