Les radiateurs à inerties

Portant également l’appellation « chauffage central électrique », les radiateurs à inertie continuent à diffuser la chaleur même quand ils ne sont plus sous tension.
L’effet de masse chaude, parfaitement homogène, est dûe à la combinaison de trois techniques (convection, rayonnement et inertie).
La façade du radiateur sert de surface rayonnante.
Cependant, différentes technologies, plus ou moins complexes, entrent dans l’association des techniques de chauffe

le fluide caloporteur :
ce système, parfaitement au point maintenant, est celui utilisé pour les sèche-serviettes. Le corps de chauffe peut être en acier, en aluminium ou en fonte d’aluminium. Ces matériaux accumulent naturellement la chaleur continuant de la diffuser même après arrêt de l’appareil. A l’intérieur de ce corps de chauffe circule un fluide, le plus souvent une huile minérale chauffée par une résistance électrique thermoplongée et qui irrigue progressivement toute la surface de l’appareil.

radiateur à inertie ou chaleur douce
Radiateur a inertie fluide Alexia2
Radiateur électrique à fluide colporteur et à inertie thermique. 1000 Watts. 9 éléments.

Emetteur thermique en alliage aluminium spécial.
Fluide colporteur haute température.

Thermostat électronique 3 positions écoconfortprogrammation.
l’effet masse :
cette technique, plus récente, n’utilise pas de fluide. Une résistance plongée dans un matériau réfractaire présente une inertie thermique plus
importante. Les matériaux utilisés ici possèdent d’excellentes propriétés thermiques : céramique, stéatite, fonte d’aluminium ou fonte d’acier.
Le Groupe Muller vient de mettre au point un procédé exclusif et breveté « la fonte active » qui consiste à couler directement au coeur de l’appareil de la
fonte active, qui, associée à une résistance de surface, donne un équilibre parfait entre rapidité de chauffe et chaleur douce.