Les convecteurs électriques

Les convecteurs nouvelles générations

Convecteur électriqueClassiques, ils représentent un tiers du marché des chauffages électriques.
Fort heureusement, les modèles récents n'ont plus rien à voir avec les anciens, souvent très lourds, encombrants, à sortie verticale, qui ne chauffaient que le m2 environnant et faisaient tourner le compteur à vitesse grand V.

Le fonctionnement :
Il est simple ! Il repose sur le principe de la convection naturelle : l'air froid entre par le bas du radiateur, se réchauffe sur la résistance électrique et ressort par le haut grâce à une grille.
L'installation :
Les convecteurs électriques ont besoin de mouvements d'air pour fonctionner correctement. Ils doivent être installés contre un mur, à 15 cm du sol et dans un espace libre (pas de rideaux, ni meubles ou autres objets placés devant).
Ils ne sont pas adaptés en revanche aux très grandes pièces ni aux grandes hauteurs de plafond. L'idéal reste les chambres à coucher, car les convecteurs permettent un coup de chaud rapide, bienvenue à l'heure du coucher, et ils maintiennent une bonne température grâce au thermostat.
Les avantages :
Peu chers à l'achat, les convecteurs électriques sont faciles à installer. De formes différentes (verticaux, horizontaux, en longueur...) ils trouvent aisément leur place sous une fenêtre, entre deux meubles, contre une plinthe.
Lorsque la grille de sortie d'air est frontale, la chaleur se répartie de façon plus homogène, évitant de noircir l'entourage.
Certains convecteurs portent la norme "NF Electricité Performance, catégorie C". Ce sont les appareilsles plus exigeants en matière de sécurité, de fiabilité et de régulation : arrêt du convecteur en cas de surchauffe, présence d'un thermostat électronique ultraprécis capable de maintenir la température au degré près.
Les inconvénients :
les convecteurs ne sont pas très performants en terme de qualité de chauffage, de confort et d'économies. Ils ont tendance à brasser et à dessécher l'air et à amener beaucoup de poussière.